• 47.2 ) Le fardeau des hommes

    .

    Le catafalque s'ouvrit et Henneman descendit à l'intérieur avant qu'il ne se referme. Chambre de la reine Osiris brandit son sceptre qu'il enfonçait dans le sexe de Rosalie, elle cria une suite de mots dans une langue inconnue. Jane la fixait d'un regard inhumain. Tandis que les tubes quittant l'appareil noir allaient fouiller et sucer sa peau comme sa chevelure en boucles. Son esprit lui échappait mais sa conscience est préservée, le dédoublement la glace d’effroi autant qu’il procure une sensation de grandeur personnelle démoniaque. Tous ceux qui accèdent à ce niveau de proximité avec un archétype connaissent le même sort. Schizophrénie consciente.. Jane tente d’abord de conserver le contrôle avant de s’abandonner. Elle entame alors la récitation voulue par le Dieu. Il venait de se retirer du corps de Rosalie et ses pas de pierre résonnaient sous la voûte.

     

                  - Nos deux frères ont présumé de leurs forces en quittant cette dimension.. mais tout a commencé il y a des milliers d'années quand des hommes ont voulu ressembler aux Dieux.. inventer des mondes que les Dieux n'ont pas créé en s'imaginant qu'ils leur appartenaient.. c'est le fardeau des hommes.. et ce malheur est infini... tout revient aux Dieux...

     

                   - C'est faux .. de nouveau cria le nagual. Le travail des hommes revient aux hommes..

     

    .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :