• 64.2) Le Passeur d'Ombre

    .

    Nacor lut rapidement la première vingtaine de lignes du scénario. Une idée lui était venue, ramener une petit horloge mécanique héritée d'une vieille tante, et la mettre synchro dans le processus de reprogrammation. Bien posée en évidence au-dessus des écrans. le claquement sec des secondes accompagnait le silence numérique comme un coeur monstrueux. Il sentait le Temps dans sa nuque, des lames sonores qui imposent le battement tonal dans l'irrigation du cerveau et mettent les circuits en phase avec la volonté. Il fixait par moments les aiguilles et encodait les séquences par une série d'objectifs impitoyables.

     

    - J'ai huit secondes ou je meurs;. avant la grande aiguille sur quinze je dois y être si je veux que ma mère guérisse un jour.. maintenant la femme de ma vie au bout de ce contrat etc etc

     

    Une suite fébrile d'actions pour rentrer le scénario dans le Jeu. Une course contre la mort et Le Passeur d'Ombre.. puisque comme il le découvrait James Carabac a placé l'entité inconnue aux origines de l'histoire, son cerveau fonce dans le cauchemar. La pensée magique est à l'oeuvre, fait gicler les neurones,

     

    - On y est.. Zone de protection... une bulle prend forme aux pieds du Nagual, elle gonfle par l'effet de souffle des consciences que le nagual invite à se libérer et de l'énergie du Cloud toujours présente (stopper le monde..). . les zombies restent figés dans leur consistance incertaine, d'une énergie limitée, ils n'ont pu vider encore leurs victimes, .. ..

     

    .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :