• 66 ) Cinq heures plus tôt

    Il s’immobilisa et Leva haut une main ouverte. Je vis la foudre quitter l’ombre de ses doigts, Des néons s’allumèrent au sommet du temple, ils formaient une ceinture bleue qui délimitait un écran gigantesque. Puis je vis l’avènement de l’univers. Une minuscule lumière d’abord puis une source d’énergie vivante s’en échappa pour former un organe sans contours précis. Je sus que c’était l’âme du monde quand mon corps voulut la rejoindre pour se fondre en elle. Le spectacle fut délirant. Il tenait d’une projection d’effets spéciaux comparable à quelque chose qui me restait d’une visite à Eurodisney et de ce que cela aurait pu être si le spectacle avait eu lieu dans la basilique Saint Pierre de Rome. Cela y ressemblait hormis les proportions. L’édifice devait pouvoir abriter une centaine des plus immenses cathédrales et de lourdes formes comme des machines reposaient par endroits. Puis des lumières qui évoquaient celles des enseignes de Central Park ou Tokyo dessinaient des symboles sur les murs, d’étranges dessins d’êtres en mouvement. Je m’y trouvais seul avec mon seigneur (l’Autorité). Mort et sans défense, tel qu’il l’avait voulu et dans les conditions que j’avais accepté sur le contrat reçu par mail. J’avais souscris des garanties et m’étais donné la mort cinq heures plus tôt en me jetant sous un train. Tel que nous avions convenu.  ..

     

    CHAPITRE 51

     

    1. Après ce temps, dans le lieu même où j'avais vu tant de mystères, je fus enlevé par un tourbillon et emporté vers l'occident.

    2. Là, mes yeux aperçurent les secrets du ciel et ceux de la terre ; une montagne de fer, une montagne d'airain, une montagne d'argent, une montagne d'or, une montagne d'un métal liquide, enfin une montagne de plomb.

    3. Et j'interrogeai l'ange qui était avec moi, et je lui dis ; Que signifient ces choses que je viens d'apercevoir ?

    4. Et l'ange me répondit : Toutes ces choses que tu as vues, regardent l'empire du Messie, et sont un symbole de son règne et de sa puissance sur la terre.

     

    .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :