• Nucleus (87.2) Ma vie misérable

    .

    . La vie étant une combinaison d’énergies, elle cessera à l’instant où nul ne tentera de recombiner les forces pour en tirer un profit quelconque, c’est-à-dire de modifier son propre destin. Mon véhicule prit l’apparence d’une Hudson 1949 Super-Six Brougham, modèle deux portes avec becquet de pare-brise, pneus flancs blancs et passage des roues arrières carrossée. Les tuyères soudées dans la masse du coffre d’où émerge un flamboiement bleue ont pour fonction d’assurer comme toute l’instrumentation du bord un fonctionnement dynamique et plausible, une sensation harmonieuse. Tu sembles très fier ;. Me fit Cosmo à l’instant où j’enclenchais le système. Oui.. je fis dans un ricanement. Dean y avait mis toute sa paye pour se l’offrir, ce fut surement le plus beau voyage.. Jack fit couler la source de vie et à la première goutte.. quand il se pencha pour boire, il entendait un hymne, Je le Jure.. il fit. Ce sera un jour un livre ancien et sacré, une révélation.. tel qu’il en retranscrit les effets sur son âme.. les hommes sont vivants non seulement dans la chair mais avec l’esprit parce qu’ils dépasseront toujours les Dieux par leurs rêves, et malgré la mort.. Cosmo grogna. Du moins c’est ce que je crus. Je fis gronder la Hudson d’où sortait par les tuyères une flamme atomique de plusieurs kilomètres. Dans cette Puissance je m’élevais aussitôt précédé par ses anges craignant un coup de colère soudain à la vue de ma joie qu’il ne peut que haïr. Les fantasmes des hommes en font des chiens, et pire des esclaves.. Il hurla et tout trembla à cet instant, le ciel se fracture brièvement tandis que j’accélère comme un damné. Mon cœur se fendit, En Bas.. profitant A ce Stade.. d’une dose d’énergie sans commune mesure avec un destin ordinaire je peux retrouver la terre ferme et me permettre à peu près tout ce que je veux pour mon seul plaisir. Ma vie misérable entachée de mille humiliations enfin rachetée en un clin d’œil, garer la Hudson sur un parking d’autoroute dans le froid Minnesota au bout duquel j’aperçois Jack pouce en l’air cherchant du regard la compassion de son prochain derrière les parebrises tâchés de boue neigeuse. Et je serais là..

     

    .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :